jeudi 5 novembre 2009

Confondant le jour et LA NUIT


"HAPPY IN THE CLUB WITH A BOTTLE OF RED WINE,

STARS IN OUR EYES COZ WE'RE HAVIN A GOOD TIME,

SO HAPPY I COULD DIE"


11266_1243501559904_1000290860_30763900_5772191_n
BABY LOVES TO DANCE IN THE DARK


"Et moi la fille libérée
Confondant le jour et la nuit
Pratiquant l’amour buissonnier
Comme un défi
Oui moi j’éprouve quelquefois
L’envie d’être apprivoisée
D’arrêter mon cinéma
Et de tout partager
"

(Fanny Ardant, îcone absolue, chantant "A quoi sert de vivre libre" dans le film Huit Femmes)


Alors en effet, j'ai un peu délaissé ma chère maison close, je commence à peine à aller en cours, et je fais le mort niveau kiné... Mais bordel, quel bonheur d'être out & about, d'être à droite à gauche, par monts et par vaux, toujours sorti faire un truc, ivre dans les rues, ivre de nouvelles rencontres...
Ces derniers jours (semaines) festives m'ont fait du bien, j'ai l'impression d'avoir rattrapé de longs mois excessivement casaniers, et d'avoir fait l'expérience d'une multitude de types de soirées différentes.
Je profite d'une pause pour me remettre un peu à écrire, lire, aller en cours, penser à ranger ce putain d'appartement.

L'accident de Jaoven nous à bien calmé aussi il faut dire. Aller à l'hôpital, attendre anxieusement des nouvelles...
Downer, retour à la réalité.
Je pense fort à lui et à ses proches, et j'espère que tout va bien se passer.

Last cigarette.
My mind wandering around those nights
.
NIGHTS.

Night A. On achète une bouteille de blanc chacun avec Ringard et Guillaume pour les boire sur un banc, face à la Garonne, comme des gros teenagers.
Sur le banc juste à côté, toute une bande de filles et deux gays écoutent GaGa et Britney sur leur portable. L'un des gays vient nous parler, il nous fait bien marrer quand il nous dit qu'il sort d'une longue relation... Avec une fille! Never judge a book blah blah blah. (Bon il est quand même "bi")
Il nous demande de deviner ce qu'il fait comme études, Ringard balance "BTS Coiffure" nonchalament (et ironiquement, vu la coupe hideuse du ptit mec) et il s'écrit "OUI CEST CAA!!!". Une des nanas trouve que je ressemble à Charlie Winston. Ahh, les jeunes et leur références de nos jours...
Je trip après avoir entendu Guillaume se faire appeler "La Dardenne" par la soeur de Ringard, et du coup je lui demande si c'est un surnom qu'on lui donne régulièrement, ce à quoi il répond par la négative.
Seulement, vingt minutes après, quand on penetre le SDS pour aller pisser, trois gros jackys rentrent dans les WC en criant "WOOH ELLE EST OU LA DARDENNE LA PUTAIN? EHHH LA DARDENNE ELLE EST OU???"
On hallucine, G est pétrifié et croit que j'ai demandé aux gars de faire la blague alors que non, c'est juste un putain de hasard.

Night B. Saint des Seins. DJ Mike Rock passe "The Time Warp" du "Rocky Horror Picture Show", LIESSE, on est les seuls à connaître, on fait la chorégraphie en chantant comme des fous Ringard, Charlee, La Dardenne et moi. La videuse utilise un pistolet à eau pour nous virer à la fermeture.

Night C. Nous 4 + R. chez La Dardenne avec du Whisky et du Martini, Guitar Hero, et une interminable et hilarante partie de "J'ai jamais". Ringard et Charlee sont en zoupeur forme. On boit tellement que tout le monde s'endort sur le petit lit de G.
4:30 am: Je me motive à bouger. Le trajet pour chez moi, de Saint Cyprien à Saint Michel, en passant sur le pont Saint Michel, est délicieux. La ville est plongée dans un brouillard silencieux et glacé. J'allume une clope avec satisfaction. Pendant ce petit moment, cette marche jusqu'à mon lit, j'ai une comme une révélation: la certitude que tout est possible. Gros espoir, cette année scolaire va être fabuleuse, passionnante. Je l'aime, cette année, je chante tout seul dans la nuit, je ferme mon blouson, j'aime ce présent et ce futur.

Night D. Paella chez Ringard avec Charlee. G ne sort pas. On laisse R et J vers une heure et demi pour rejoindre Saint-Pierre et retrouver deux amies de C.
Là bas, vacances de la Toussaint oblige, c'est la TEENAGE RIOT, du monde PARTOUT, qui gueule et se bouscule, genre badtrip, des flics qui débarquent et sortent de leur voiture avec leurs chiens. Bruyant et tenduxxx. Deux gros cons viennent me demander de leur indiquer le chemin pour une boîte "mais pas homo", alors je les envoie au Kléo hin hin hin.
On se pose à la Daurade, ça doit être la première fois de ma vie que je me pose vraiment à la Daurade. O et F sont adorables, j'adore ces nanas.
Big H arrive, repart, revient, on ne sait pas où il est. Ce soir tout le monde a prit du speed, c'est assez amusant à observer.
H me fais une déclaration d'amour émouvante, avant de tenter de convaincre C de lui rouler une pelle. Des gars super-chelou flippants viennent nous faire chier, sur le coup je suis surpris, et puis je me rappelle qu'on est à la Daurade en pleine nuit.

Night E. HALLOWEEN/Soirée Officielle pour le lancement du magazine mode/underground TAKY, dans lequel Ringard a posé.
Je rejoins G chez lui, on se maquille, puis on débarque chez les filles, pour y trouver Ludivine avec Lionel et Lou que je rencontre pour la première fois.
G fait ses makis, Lou fait un délicieux gateau chocolat-banane-chantilly. Moi je fais des bulles et je bois beaucoup de Martini.
Ensuite G et moi quittons cette chouette ambiance pour choper Charlee et filer à la TAKY NIGHT.
TAKY NIGHT: On y retrouve J et R, mais également Sandra, Emeline, Elo: beautifull girls. J porte un loup, lui et R portent des noeuds papillons. Le buffet est déjà vidé, mais pas le bar fort heureusement. La musique est nulle de nulle, un groupe de hip hop electro vraiment mauvais, mais l'endroit et la déco sont super. Et puis je m'en fous je suis bourré. On en part pétés, à sept dans la caisse, puis on se sépare alors que G et moi retrouvons les filles, Lou et Lio.
After: Halloween au Kleo: NUL.
Enfin on s'amuse bien sur le chemin bers la boîte, à chanter du Britney avec Lou Lu et Lio, qui récitent par la suite un sketch très drôle de Louise Bourgoin imitant Arielle Domsballe.
Tout va bien tant qu'on danse comme des cons dans les fumigènes et les stroboscopes, mais quand je m'assois dans la salle fumeur, entouré de tous ses gens, je me sens la personne la plus seule du monde. "Julian you're a SLOW MOTION SUICIDE."
Il est temps de rentrer. This club SUCKS.


11266_1243502999940_1000290860_30763921_5125454_n
CELEBRATE TAKY

11266_1243501639906_1000290860_30763902_6933607_n
"She had tatoos up & down her arms" <3

11266_1243501839911_1000290860_30763907_6303874_n
Overloaded Car Ride.

11266_1243501679907_1000290860_30763903_6417782_n
WE DANCE LIKE IF TOMORROW WAS ON BURLESQUE TIME

15459_170447804595_738539595_2761121_2133847_n
Lou and Tartine

15459_170447769595_738539595_2761114_1171977_n
"Oh noon, je ne dirais pas ça, je n'ai pas l'impression d'être une icône seexueeelle" (Arielle D.)

15459_170447774595_738539595_2761115_6002011_n
Objet du délit

15459_170447684595_738539595_2761103_2249642_n
GAGA OULALA WANTS UR BAD ROMANCE

15459_170447729595_738539595_2761108_3973204_n
Louise & Fanny

15459_170447654595_738539595_2761098_423532_n

R U IN? LIVIN IN SIN IS THE NEW THING YEAH



(Photo: Sandra Coronel, Lou Demau)




Posté par sidd à 01:00 AM - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Confondant le jour et LA NUIT

  • Haha la soirée A me fait encore tellement rire..."La Dardenne est pétrifiée"..en pissant en plus !!

    Posté par La Dardenne, jeudi 17 décembre 2009 à 12:16 PM | | Répondre
  • XD

    Oui la A était très drole mais la C n'était pas mal non plus!!!

    Posté par sidd, samedi 19 décembre 2009 à 06:08 PM | | Répondre
Nouveau commentaire